PROVINCE D’ESPAGNE – Formation conjointe des frères et des laïcs – Rencontre avec la Sagesse dans l’Écriture

Le 27 février, il a eu lieu la première vidéoconférence des deux projets prévus pour la formation conjointe des frères et des laïcs de la Province d’Espagne. 33 personnes de différentes parties du pays se sont connectées à la vidéoconférence.

Après la prière d’ouverture, le Frère Provincial a présenté la conférencière, Sœur Lourdes Alonso, Fille de la Sagesse, qui a présenté le thème : Rencontre avec la Sagesse dans l’Écriture qui est,  » comme une lettre de l’amant à son bien-aimé pour gagner son affection  » (ASE 65).

Soeur Lourdes a expliqué que pour Montfort la Parole de Dieu était le centre de sa vie, de ses écrits et de son activité missionnaire; et que toute sa spiritualité dépendait de sa méditation continue des Saintes Ecritures.

La Sagesse biblique est l’élément unificateur de la spiritualité de Saint Louis Marie.

Une meilleure connaissance de la spiritualité biblique de la Sagesse nous aidera à comprendre que Montfort n’est ni un illuminé ni un excentrique, mais, en réalité, le Père de Montfort :

  • était passionné par Dieu
  • qui méditait sur les Écritures (passionné par les Écritures)
  • et qui a été captivé par ce qu’il a découvert de la figure de la Sagesse dans la Bible, il a acquis de nouvelles lumières pour contempler Jésus de Nazareth d’une manière spécifique, et a décidé de l’imiter littéralement.
  • Et à partir de là, ses décisions, ses gestes, ses coutumes concrètes…

La sœur nous a montré la lente évolution du thème de la sagesse dans l’Ancien Testament.  Ainsi, nous avons vu comment la sagesse est apparue comme un…

  1. Dans le livre des Proverbes et dans toute la littérature biblique de sagesse, il s’agit d’une qualité humaine;
  2. après l’Exode, il est compris comme un attribut, une qualité de Dieu lui-même ;
  3. dans le Livre de la Sagesse, chapitre 9, il est affirmé que c’est un don de Dieu à demander ;
  4. et dans la dernière période de l’A.T., la sagesse est présentée personnifiée dans une figure féminine.
  5. Puis nous regardons cinq grands blocs, où Montfort s’appuie pour vivre des attitudes qui ne sont pas du tout en harmonie avec la conduite du monde, de la société dans laquelle il vivait: Proverbes 8, 1-21 / Proverbes 8, 22-35 / Proverbes 9, 1-6 / Siracide 24, 1-22 / Sagesse 9, 1-18 / Sagesse de Salomon 9, 1-22.

Le samedi 6 mars, nous nous sommes retrouvés pour la deuxième partie de cette formation commune. Après un résumé du contenu de la session précédente, Sœur Lourdes Alonso a présenté la Sagesse dans le Nouveau Testament où, dans la première partie de la session, elle a présenté le thème :  » La Sagesse dans le Nouveau Testament  » :

I/ Jésus se comporte comme un maître de sagesse. Il se présente implicitement et explicitement comme la sagesse même dont parle l’AT.

II/ Les différentes significations de la Sagesse se retrouvent également dans le Nouveau Testament :

  1. La Sagesse humaine valorisée dans l’AT est aussi dans le Nouveau : comme une qualité humaine et une qualité divine qui sont liées à la recherche du bonheur et qui ne coïncident pas toujours. Et nous parlons de fausses sagesses. Le lieu de confrontation absolue et extrême entre la sagesse des hommes et la Sagesse de Dieu est la croix de Jésus.
  2. La vraie sagesse est en Dieu et est un don de Dieu, et est toujours attachée à l’Esprit.
  3. Elle se manifeste dans la Création, dans le Salut et permet à l’homme de recevoir la révélation du plan de salut et d’agir selon la volonté de Dieu.
  4. Le Christ est pour le fidèle la source de la vraie Sagesse, celle qui vient de Die

En bref, Montfort : Il a reconnu en Jésus de Nazareth les traits de la Sagesse dont nous parle l’Ancien Testament et il a essayé de reproduire ces traits dans sa vie.

Et comment cela nous aide-t-il dans notre vie montfortaine ? Quelles sont les conséquences pour ceux d’entre nous qui vivent la spiritualité montfortaine ?

Mieux connaître la figure de la sagesse biblique nous aide :

  • enrichir notre contemplation de Jésus de Nazareth parce qu’elle attire notre attention sur certains aspects particuliers de sa vie et de son message, de sa personne, de son ministère, de sa façon de vivre parmi les êtres humains… d’une manière particulière de vivre en tant que chrétien, de se situer dans le monde et dans l’Église.
  • pour mieux comprendre le Père de Montfort et mieux vivre avec son intuition spirituelle aujourd’hui dans le monde qui est le nôtre et dans le contexte qui est le nôtre.

CONCLUSION : Acquérir la Sagesse est le but de la spiritualité montfortaine. Saint Louis Marie le transmet au peuple dans le langage qui lui était accessible: le renouvellement des promesses du baptême, vivre les promesses du baptême. C’est une manière parallèle de présenter sa première intention, celle d’acquérir la vraie Sagesse. 

Dans le dialogue qui a suivi, il était évident, surtout de la part des laïcs, la gratitude envers Sœur Lourdes pour nous avoir rapprochés d’un thème clé de la spiritualité montfortaine d’une manière accessible et claire.

Merci, Sœurs Lourdes !